Tweet

Les intervenants - OMT France - JFK 2019

M. Daniel BÖSCH

Après des études médicales (1996 – 1999) et des études de physiothérapie (1999 – 2003) à Berne, Daniel Bösch a été diplomé comme physiothérapeute BSc PT FH.
Depuis 2003, il est praticien dans son cabinet spécialisé en rhumatologie à Berne (Physiotherapie Bösch). Il a fait de nombreuses formations continues: thérapie manuelle des points trigger et du dry needling, différentes techniques manuelles (Maitland, Kaltenborn), techniques neurodynamiques (Butler) et ostéopathie. Il s’occupe de nombreux sportifs professionnels. Il a fait des expériences dans le centre suisse des paraplégiques à Nottwil, Lucerne et comme délégué spécialisé du CICR il a enseigné l’anatomie et l’anatomie palpatoire en Afrique. Depuis 2007, il est devenu officiellement instructeur du Dry Needling et de la Thérapie manuelle des points trigger de la DGSA. Actuellement, il enseigne le concept du Dry Needling et de la Thérapie manuelle des points trigger en Europe, Afrique du Nord et Asie en anglais, français, espagnol et allemand. Depuis 2009 il est le responsable de la David G. Simons Academy dans l’organisation des groupes spécialisés, la réunion des formations post-graduées en Suisse. Daniel Bösch est régulièrement invité pour des conférences et des ateliers pratiques lors de congrès internationaux. Il fait de la recherche concernant le syndrome myofascial douloureux et il est l’initiatieur du Dry Needling guidé par échographie en Suisse. Il vit avec sa famille à Avenches en Suisse romande.


M. Pierre FISETTE

Une fois son diplôme en poche en 92, il fit un court remplacement dans un cabinet libéral puis partit en Afrique, au Rwanda, où il travailla au sein d’une structure locale. Là, il fut confronté à des pathologies orthopédiques très lourdes et dut porter de nombreuses casquettes : physiothérapeute, responsable d’une équipe mobile, plâtrier, enseignant en français et anglais à des aveugles, etc.
De retour en Europe après un an et demi, il partit travailler à La Chaux-de-Fonds (CH) tout en commençant une formation en thérapie manuelle sur 15 week-ends (concepts nordique et ostéopathique) qui lui permit d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences, surtout pour les manipulations. Son emploi lui permit de s’exercer énormément surtout quand, après avoir tourné dans différents services, il s’occupa presque exclusivement des patients ambulatoires.
Il commença les cours IMTA en 2000 avec Pierre Jeangros près de Lausanne et se lança dans la formation d'instructeur en 2007. Depuis, il a assisté plusieurs instructeurs à différents endroits en Allemagne et en Suisse.
Parallèlement et pour sa formation d’instructeur IMTA, Pierre Fisette fit la formation OMT (CH) de 2007 à 2010 puis fit directement la passerelle pour le master en physiothérapie musculo-squelettique de 2010 à 2013 à la ZHAW, Winterthur (CH). Travail de master: « Endogenous activation of descending inhibitory pathways through the use of physical noxious inputs - A systematic review about methods and influences ». En 2012, il fit également le premier niveau du brevet fédéral de formateur d’adultes.
Depuis 2001, Pierre Fisette est physiothérapeute indépendant. Il a travaillé dans plusieurs cabinets privés dont celui de Pierre Jeangros à Lutry (CH) pendant 3 ans et demi. De 2009 à ce jour, il gère le cabinet Kangaroo spécialisé dans les méthodes australiennes à Neuchâtel (CH). Dans ce sens, et en plus du Concept Maitland, il a suivi des formations avec Mark Jones, David Butler, Lorimer Moseley et Peter O’Sullivan.


Dr Frédéric FROMENT

Frédéric Froment, PT, COMT, ScD. Spécialisé en Thérapie Manuelle Orthopédique il est certifié par l’International Academy of Orthopedic Medicine-US (COMT). Il est le premier kinésithérapeute français à intégrer et compléter un Doctorat de Science (ScD) en kinésithérapie à la Texas Tech University au Texas.
Il est aussi membre du comité éditorial du Journal of Manual & Manipulative Therapy (JMMT) et membre du CA de la SFP et d’OMT-France.


Mme Sarah MOTTRAM

En tant qu’éducatrice, clinicienne et chercheuse internationale, Sarah Mottram continue à faire des contributions importantes pour le développement du concept de contrôle moteur.
Son expertise dans le sport d'élite lui a permis de travailler en étroite collaboration avec des équipes de Premier League anglaise, intégrant l'analyse de mouvement et le réentrainement dans une vision pluslarge du joueur.
De telles expériences associées à plus de vingt ans de pratique clinique et d'enseignement lui ont permis de se forger un oeil rigoureux dans l’étude de la qualité du mouvement.

M. Thomas OSINSKI

Thomas Osinski, PT, COMT, PhD candidate, diplômé de l’École Française d’Orthopédie et Massage-(EFOM) Boris Dolto en 2009,  ilexerce en cabinet libéral. En parallèle de ces activités, il enseigne dans plusieurs IFMKs (EFOM, CEERRF, IFMK Strasbourg-Mulhouse, IFPEK) et au sein de plusieurs institutions de formation continue (Internation Academy of Musculoskelettal PhysioTherapy, Physiotherapy For Pain). Les enseignements qu'il dispense sont orientés sur la douleur et les troubles neuro-musculo-squelettiques (NMSK). Depuis sa formation initiale il a suivi plusieurs formations en Thérapie Manuelle Orthopédique (TMO) ainsi qu’un cursus universitaire qu'il poursuit actuellement en réalisant une thèse de doctorat en neuroscience de la douleur. Il a choisi de se spécialiser dans la douleur et la TMO car cela lui semble être au carrefour de l’ensemble des systèmes du corps humain. La complexité et les multiples facettes de ces spécialités en font quelque chose d’extrêmement stimulant. Il est actuellement membre du bureau du Groupe d’Intérêt Douleur de la Société Français de Physiothérapie et coordinateur de la cellule rééducation de la Société Française d’Etude et Traitement de la Douleur.


Dr Martin RABEY

Martin Rabey est un physiothérapeute spécialisé en musculosquelettique, Fellow du collège australien de physiothérapie. Son doctorat, réalisé à la Curtin University de Perth, explorait les interactions complexes entre les différentes composantes (douleur, psychologie, santé et mode de vie, mouvement, comportement, démographie, socio-économie) associés à la lombalgie chronique. Simultanément, il enseigna dans cette université au sein du mondialement reconnu ˋMaster en physiothérapie clinique ˋ. Ensuite, il fut membre de lèquipe de recherche sur les interactions complexes dans la lombalgie chronique a lìnstitut australien de recherche en neurosciences. Il est depuis retourné à lèxercice clinique sur son île natale de Guernsey. Ses recherches actuelles se portent sur lèxamen et le traitement des syndromes douloureux chroniques.


M. Hans VAN HELVROIT

Hans van Helvoirt,M.A, dip MDT/MT. Hans est un kinésithérapeute, diplômé en 1986 de l’académie internationale “Thimvan der Laan” à Utrecht. Après avoir obtenu une licence de thérapeute manuel “Maitland Concept” en 1990, il a enchaîné avec le Diplôme international en Mechanical Diagnosis and Diagnosis (MDT) McKenzie en 1992 à Wellington en Nouvelle-Zélande. En parallèle des cours de formation continue (Buttler, Mulligan, Elvey, Comefort, O’Sullivan), il a complété un Master en “art de la psychologie” à l’Univeristy Benelux à Antwerp. Il intervient régulièrement dans des conférences internationales à propos du MDT dans le modèle bio-psycho-social. Hans travaille comme consultant à Rugpoli Brabant, un centre de gestion de la douleur situé à Tilburg, en Hollande. Avec l’université d’Amsterdam, il fait de la recherche sur les interactions possibles entre le MDT et l’anesthésiologie


M. Joost VAN WIJCHEN

Joost van Wijchen. Enseignant senior, concepteur éducatif, physiothérapeute et professionnel de santé à la HAN University of Applied Sciences à Nimègues, Pays-Bas. Il est spécialisé dans la solvabilité, le constructionisme, le connectivisme et la complémentarité dans l’éducation. Bien qu’il soit à l’origine physiothérapeute du sport et thérapeute manuel, il est aujourd’hui plus généraliste dans le domaine musculo-squelettique. Les questions d’éducation représentent son principal domaine d’intérêt. Il est également membre de L’ENPHE et est à l’origine du réseau PhysioCouch, dont le but est de permettre l’échange et la rencontre des physiothérapeutes à travers le monde.