Tweet

Les principaux intervenants des JFK 2019

Retrouvez les biographies des principaux intervenants, invités de la SFP et de ses Groupes d'Intérêt -GI-, à l'occasion de cette 7ème édition des Journées Francophones de la Kinésithérapie.

Dr Clare ARDERN

Le Dr Clare ARDERN est physiothérapeute et son activité de recherche clinique concerne les questions de retour au sport après une blessure. Elle a obtenu son doctorat en Australie en 2013, avec comme sujet le retour au sport après reconstruction du LCA, puis elle a travaillé à l’Aspetar Orthopaedic & Sports Medicine Hospital (Qatar) et à l'université de Linköping (Suède). Elle travaille actuellement comme chercheur clinique dans le département de Physiothérapie de l'Université de Linköping. Clare a fait partie d'une équipe internationale qui a rédigé le consensus de 2016 sur le retour au sport - déclaration approuvée par l’International Federation of Sports Physical Therapy (IFSPT) et en 2018, le rapport de consensus du Comité International Olympique sur la gestion des blessures pédiatriques du LCA. Elle s'intéresse également à l'aspect psychologique du retour au sport et comment la transition vers le retour au sport peut être améliorée grâce à des interventions cliniques spécifiques et une prise de décision clinique performante. Clare fait également partie d'une équipe internationale qui développe une étude en ligne (internet-based intervention) pour aider les athlètes à revenir au sport après une blessure au LCA et elle a été nommée récemment rédacteur en chef du Journal of Orthopedic & Sports Physical Therapy.



Dr Stéphane ARMAND


Le Dr Stéphane ARMAND, docteur en biomécanique, est directeur du laboratoire de Cinésiologie des Hôpitaux Universitaires de Genève depuis 2005. Il est également leader d’un groupe de recherche au sein à l’Université de Genève. Il travaille en étroite collaboration avec le corps médical des HUG pour identifier et comprendre les troubles du mouvement, ainsi que pour améliorer leur prise en charge. Son principal centre d’intérêt est la marche pathologique.


Dr Bruno BONNECHERE

Bruno Bonnechère est enseignant-chercheur à la Faculté de Médecine de l’Université Libre de Bruxelles ainsi qu’à la Faculté d’Ingénieur de la Vrije Universiteit Brussel. Cette double affiliation lui permet d’avoir un regard clinique et technique sur l’utilisation des nouvelles technologies dans la médecine et dans la revalidation. Il s’intéresse plus particulièrement à l’utilisation des serious games dans la revalidation, tant motrice que cognitive, ainsi que l’utilisation de ces derniers pour effectuer un suivi clinique des patients.



Dr Céline BONNYAUD


Kinésithérapeute depuis 2003, Céline Bonnyaud pratique en service de neurologie adulte depuis 2004. Actuellement kinésithérapeute et chargée de recherches au laboratoire d’analyse du mouvement de l’hôpital de Garches, laboratoire END-ICAP U1179, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines.
En 2007, elle a obtenu un DIU en posturologie clinique et un master en contrôle moteur en 2009 (Paris X). Thèse en Sciences du mouvement en 2016, Université Paris Saclay, intitulée « Caractérisation de la cinématique et de la trajectoire du centre de masse de patients hémiparétiques lors d’une tâche de navigation », lauréate du prix de l’Ordre 2017.
Publication d’articles scientifiques essentiellement sur la locomotion et d’un livret d’autorééducation pour patients hémiparétiques.
Activité d’enseignement depuis 2006 en instituts de formation paramédicale et en masters, formation continue.


Dr Gill BROOK

Gill Brook est une kinésithérapeute écossaise qui a souvent travaillé en tant que praticienne indépendante et éducatrice dans l’Ouest de Yorkshire, en Angleterre. Elle est spécialisée dans la Santé de la Femme depuis 1987.
Auparavant, Gill était un membre actif d’une société savante anglaise, actuellement comme Pelvic, Obstetric & Gynaecological Physiotherapy (POGP), en occupant différent postes tel que rédactrice en chef du journal et présidente. Sa contribution a été reconnue en 2007 avec le Distinguished Service Award de la Chartered Society of Physiotherapy. Elle est actuellement présidente de l’International Organization of Physical Therapists in Women’s Health, un des sous-groupes officiel de la World Confederation for Physical Therapy, et a été un membre actif de  l’organisation depuis la création de celle-ci en 1998.
Gill est maitre de conférences honoraire du certificat de troisième cycle de l’Université de Bradford, kinésithérapie pour la santé de la femme et tuteur pour POGP. Elle a contribué à l’écriture de chapitres de différents ouvrages tel que Tidy's Physiotherapy et Mayes Midwifery, et à donner des conférences sur sa spécialité dans le Royaume Uni et dans le monde entier.
Depuis 2010, Gill soutient l’équipe de kinésithérapeute du Hamlin Addis Abeba Fistula Hospital en Ethiopie et elle porte un intérêt particulier au développement de la pelvipérinéologie dans des pays où elle n’est pas encore bien établie.


Dr Chad COOK


Le Dr Cook est un chercheur et clinicien. Ce kinésithérapeute est un défenseur de la profession avec des antécédents d'excellence en matière de soins cliniques.
Ses passions comprennent l'amélioration constante du processus d'examen clinique du patient et ainsi que la validation des outils utilisés dans la pratique quotidienne du kinésithérapeute.
Le Dr Cook est l'auteur et le co-auteur de trois manuels. Il a publié plus de 230 articles évalués par des pairs et a donné des conférences à l'échelle internationale sur l'examen.


M. Ben CORMACK


Ben Cormack possède et dirige Cor-Kinetic (https://cor-kinetic.com/). Il a 18 ans d’expérience clinique, en tant que thérapeute musculo-squelettique, dans les domaines de la thérapie sportive, réadaptation, des sciences de la douleur et d’exercices de stretching. Il se spécialise dans une approche basée sur le mouvement et l'exercice se basant sur l’éducation, et centrée sur le patient. Ben est un orateur international populaire ayant donné des conférences et présenté des cours dans le monde entier.


Dr Heleen DEMEYER


En 2015, le Dr Heleen DEMEYER a obtenu le grade de Docteur en physiothérapie dans le département des Sciences de la Rehabilitation à la KULeuven (Leuven, Belgique) avec une thèse s’intitulant “Measuring and enhancing physical activity in patients with COPD”.
Cette thèse était sous la supervision du Professeur T. Troosters ans Professeur W. Janssens.
Elle a travaillé en post-Doctorat comme chercheuse à ISGlobal (Barcelona, Espagne) en 2016, sous la supervision du Professeur J. Garcia-Aymerich (ERS long-term fellowship) et depuis 2017 dans le groupe de recherche en réadaptation dans les troubles internes à la KULeuven.
Sa recherche se base principalement sur l’activité physique et réadapation des patients avec une maladie respiratoire chronique.


Dr François DESMEULES


Le Dr François DESMEULES est physiothérapeute gradué de l’Université Laval (Québec, Canada) en 2000. Il a obtenu un doctorat en épidémiologie de l’Université Laval en 2010. Le Dr DESMEULES a été clinicien pendant plus de douze ans en cabinet privé et en centre hospitalier et il travaille toujours comme clinicien dans le département d’orthopédie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal. Il est professeur à l’École de réadaptation de l’Université de Montréal au programme de physiothérapie où il enseigne dans plusieurs cours touchant la physiothérapie musculosquelettique et les pratiques factuelles (eEvidence Based Practice). Il est chercheur au centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et ses intérêts de recherche portent sur le développement et l’amélioration de la pratique en physiothérapie en lien avec les atteintes musculosquelettiques. Il est l’auteur de plusieurs dizaines d’études en réadaptation et en orthopédie, publiées dans différents journaux scientifiques internationaux.


Pr Chantal DUMOULIN


Professeure Chantal Dumoulin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Santé Uro-gynécologique et Vieillissement s’intéresse à la santé des femmes âgées.

Ses études portent principalement sur l’incontinence urinaire, la nycturie et au syndrome génito-urinaire de la ménopause.Plus spécifiquement, elle étudie le vieillissement du système uro-gynécologique féminin afin de mieux comprendre la physiopathologie de l’incontinence urinaire, de la nycturie et du syndrome génitourinaire de la ménopause chez la femme âgée. Elle se préoccupe également de la prévention et du traitement de ces problématiques en plus de tenter d’identifier les femmes qui sont davantage susceptibles de tirer profit des traitements conservateurs comme la réadaptation des muscles du plancher pelvien. De plus, elle effectue des revues systématiques et contribue aux 4 ans à l’élaboration du guide de pratique clinique de l’International Consultation on Incontinence en dirigeant son chapitre sur les traitements conservateurs.  Son expertise méthodologique inclus le développement et l’évaluation psychométrique d’outils de mesures, l’évaluation de traitement de réadaptation à l’aide d’essais clinique randomisés, de règles de prédiction et de méta-analyses.

Dr Jean-François ESCULIER

Le Dr Jean-Francois ESCULIER est physiothérapeute depuis 2009. Il a depuis complété une maîtrise et un doctorat à propos du syndrome fémoropatellaire chez le coureur à pied. Il est actuellement stagiaire postdoctoral (University of British Columbia, Vancouver), où il étudie l’arthrose du genou chez les coureurs. Jean-Francois est aussi conférencier et Directeur Recherche et Développement pour La Clinique du Coureur. Il pratique en cabinet avec une clientèle composée surtout d’athlètes récréatifs.


Dr Boris GOJANOVIC

Le Dr Boris GOJANOVIC est médecin du sport originaire de Lausanne. Fort de son expérience en médecine du sport à Stanford et à Macolin (Office Fédéral du Sport), il dirige le secteur Santé et Performance au Swiss Olympic medical center de l’Hôpital de La Tour (Genève). Clinique, éducation, recherche et développement remplissent son quotidien, dans lequel il s’efforce de réunir les compétences de tous les acteurs du sport et de l’exercice pour optimiser les prises en charge et apprentissages partagés.


Dr Alli GOKELER

Le Dr Alli GOKELER est un physiothérapeute hollandais, diplômé en 1990 à l’Université de Groningen (Pays-Bas). Entre 1991 et 2001, il a travaillé aux États-Unis et en Allemagne, pour revenir aux Pays-Bas où il a obtenu son diplôme de Physiotherapeute du sport à l’université d’Utrecht en 2003. Il a alors commencé en 2005 son projet de thèse et obtenu son doctorat à l’Université de Groningen (Pays-Bas) en 2015. Son sujet de recherche est le contrôle moteur après rupture du ligament croisé antérieur (LCA). Il effectue actuellement un contrat postdoctoral à la Faculté des Sciences de l’Université de Paderborn (Allemagne) dans lequel il s’intéresse aux aspects de l’apprentissage moteur et de la neuroplasticité dans les programmes de prévention des blessures.
Il s’intéresse également aux changements dans le réseau neuronal après blessure et à l'amélioration des programmes de rééducations actuels.


Pr Jeremy LEWIS

Jeremy Lewis est physiothérapeute consultant et Professeur de recherche sur l'appareil locomoteur (Université de Hertfordshire, Royaume-Uni et Université de Limerick, Irlande). Il est né en Nouvelle-Zélande et s'est formé en Australie. Il travaille au sein du National Health Service du Royaume-Uni ainsi qu'en pratique libérale dans le centre de Londres. Il a reçu le titre de Fellow de la Chartered Society of Physiotherapy et a été reconnu comme un clinicien éminent dans sa profession (UK DoH [Department of Health] National AHP Clinical Expert Database).
Il évalue et traite les patients souffrant de problèmes complexes de l'épaule. Jeremy a également suivi une formation d'échographiste et effectue des injections d'épaule guidées par ultrasons dans le cadre de la prise en charge physiothérapique, si nécessaires et appropriées. Il a également obtenu un Master ès sciences (physiothérapie musculo-squelettique) et un diplôme d'études supérieures en physiothérapie du sport et en biomécanique, ainsi que des modules de Master ès sciences en thérapie par injection des tissus mous et des articulations. Il est également titulaire d'un certificat de troisième cycle en imagerie diagnostique (échographie) (Université de Leeds, Royaume-Uni). Il a aussi obtenu le titre de prescripteur indépendant (non médical).

Jeremy a animé des ateliers sur l'épaule dans plus de 35 pays. Il a également été invité à présenter des discours et à donner des conférences dans le cadre de nombreuses congrès internationaux. Ses principaux centres d'intérêt de recherche sont les douleurs de la coiffe des rotateurs, la frozen shoulder, la thérapie par injection, la thérapie par l'exercice et la tendinopathie latérale du coude. Il écrit également sur "La médicalisation de la normalité dans la pratique musculo-squelettique". En plus de ses propres recherches, il supervise des doctorants et masteurants en sciences.
Jeremy est rédacteur associé du Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy (JOSPT). Il a été corédacteur et auteur de Grieve's Modern Musculoskeletal Physiotherapy (4e édition).



Dr Jo NIJS

Jo Nijs est titulaire d'un doctorat en sciences de la réadaptation et en physiothérapie. Il est professeur à la Vrije Universiteit Brussel (Belgique), physiothérapeute / thérapeute manuel à l'hôpital universitaire de Bruxelles, et titulaire d'une chaire de physiothérapie oncologique financée par l'Académie Berekuyl, aux Pays-Bas.
Il est le président scientifique du comité exécutif du groupe d'intérêt spécial Pain, Mind and Movement de l'Association internationale pour l'étude de la douleur (IASP) et membre du groupe d'experts pour la division Health Science de la Flamish Research Foundation (FWO). Jo dirige le groupe de recherche international Pain in Motion.
Ses intérêts cliniques et de recherche sont les patients souffrant de douleurs chroniques et les interactions entre la douleur et le mouvement, avec un accent particulier sur le système nerveux central. Le but principal de ses recherches est d'améliorer les soins pour les patients souffrant de douleur chronique.
Jo est classé 1er mondial des chercheurs en sensibilisation au système nerveux central, 4ème mondial des chercheurs en douleur chronique (1er en Europe), 2ème mondial des chercheurs sur le syndrome de fatigue chronique et 6ème des chercheurs en traumatologie cervicale.


Dr Nicolas PINSAULT

Le Dr Nicolas PINSAULT est kinésithérapeute, docteur en ingénierie de la cognition, de l’interaction, de l’apprentissage et de la création. Il fait également partie des quelques kinésithérapeute Maître de Conférence et Habilité à Diriger la Recherche en médecine.
Il consacre l’essentiel de ses enseignements à l’université Grenoble-Alpes et dirige le département de kinésithérapie de Grenoble et la structure fédérative de recherche en pensée critique.
Conseiller ordinal national, il préside le conseil scientifique de cette institution.

Pr Michel TOUSIGNANT

Pr Michel Tousignant, Ph.D., est physiothérapeute, professeur titulaire à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Il détient un doctorat en santé publique (option épidémiologie) et un post-doctorat en évaluation économique de programme de réadaptation. Il est chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement et est titulaire de la Chaire de recherche en téléréadaptation. Sa programmation de recherche porte sur l’évaluation de la téléréadaptation comme solution novatrice au problème d’accessibilité des services de réadaptation.



Dr Rod WHITHELEY

Le Dr Rod WHITHELEY est un physiothérapeute spécialisé dans le sport dont le doctorat en Australie portait sur les blessures liées au lancer, mais au cours des 10 dernières années, il s'est penché sur les blessures musculaires aiguës, en particulier au niveau des ischio-jambiers. Il s’attache à examiner les différentes contributions au diagnostic précis et au traitement des blessures. Ses recherches actuelles à Aspetar (Doha/Qatar) portent sur les blessures aux tendons chez les joueurs de volleyball et de handball, la récupération après lésion du LCA, les tests et screenings périodiques, les blessures aux ischio-jambiers et au droit antérieur et les mécanismes des pathologies de hanche. Il s'efforce d'encourager plus de cliniciens à comprendre les aspects importants de la quantification pour la profession.